Agamemnon

Les Grecs anciens ont été connus par leurs cultures un peu hors du commun. En effet, ils ont leurs propres dieux et les vénèrent. Agamemnon fait partie des héros grecs, c’est ce qui lui a valu sa place parmi les dieux de la Grèce ancienne. Histoire familiale de ce Dieu Grec surnommé Agamemnon Fils du roi et de la Reine d’Argos de l’époque de la Grèce ancienne, Agamemnon a grandi dans le palais avec son frère Ménélas. Au fil des années, il s’est marié et a eu trois filles et un fils nommé Oreste. Après l’assassinat de son défunt père Atrée, lui et son frère ont été condamnés, malgré eux, à l’exil. Trouvant refuge auprès du Roi de Sparte, il a eu la main des deux filles de ce souverain. La route vers la guerre de Troie menée par Agamemnon Frustré par l’enlèvement d’Hélène, l’épouse de son frère, Agamemnon a décidé d’être à la tête des soldats pour la fameuse guerre contre Troie. Mais durant cette quête héroïque, les navires ont été immobilisés par Artémis qui fut frustré par les affirmations d’Agamemnon comme quoi il est mieux doué en chasse qu’elle. Pour calmer la colère de cette déesse de l’eau et pour remettre à flot l’équipage, Agamemnon a dû prendre la décision de donner en sacrifice de sa fille Iphigénie. La découverte d’Agamemnon Mais si les histoires d’Agamemnon ont été marquantes et riches en émotion, ce n’est qu’après ses différends avec Achille qu’il a commencé par être connu de tous. Tellement rongé par la colère et le désir de venger la mort de son père, ce Dieu grec a refusé catégoriquement rendre sa femme Chryséisn la fille du prêtre. Ce qui a déclenché une peste foudroyante qui a dévasté toute la Grèce. Ayant pris conscience des conséquences de son choix, Agamemnon a fini par céder et a rendu Chryséis afin d’apaiser la colère d’Achille qui s’est ensuite renfermé sous sa tente selon l’histoire. Après avoir remporté la guerre de Troie, il a obtenu la main de Cassandre qui lui a donné deux fils surnommés respectivement Pélops et Télédamos.